Beautiful Monumental Installation for We Love Green Festival

We Love Green marque, tous les ans le début de la saison des festivals estivaux. Cette année le programme sera de nouveau alléchant dans l’antre du Bois de Vincennes les 2 et 3 juin prochain. Des têtes d’affiches telles que Björk, Orelsan, Juliette Armanet, Jamie XX, Charlotte Gainsbourg, Beck, Angèle, Lomepal, Sampha, Ibeyi ou encore Nina Kravitz défileront sur les différentes scènes. Les concerts sont comme à chaque éditions complétés par des happenings et conférences.

Un autre élément majeur du festival réside dans la présentation d’une oeuvre artistique signature, spécialement conçue pour l’évènement, élue en avril dernier par un jury dont Fubiz faisait partie, entouré de Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo et parrain du jury, l’architecte Grégory Chapuisat, la designer Constance Guisset, l’artiste Jean-Marie Appriou et les scénographes Eléonore Doisy et Etienne Vilotte du studio Épatants.

La création Nouveau Monde imaginée par l’agence Stavy Architectes, a été choisie parmi plus de 200 candidatures pour être présentée durant cette huitième édition de We Love Green.
Stavy Architectes est une agence pluridisciplinaire, qui imagine des oeuvres et nourrissent l’imaginaire dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme ou encore de la scénographie. La thématique de l’écologie est au centre des préoccupations des créatifs. C’est le cas de l’oeuvre sélectionnée par le jury de We Love Green.

Le Nouveau Monde est une installation composée de 3500 écailles conçues à partir d’une résille élaborée à l’aide déchets plastiques prélevés dans la nature et les océans.
La forme de la création, qui rappelle celle d’un coquillage trouvé au fond de l’océan, incite à l’échange et aux rencontres. Six portails accueillent les visiteurs, qui peuvent ainsi se réunir au centre sous un dôme.

Une création, qui reste fidèle à la thématique de We Love Green : consommer durable dans un souci d’écologie et de préservation de l’environnement.

Rendez-vous les 2 et 3 juin prochain au Bois de Vincennes pour venir contempler ce magnifique Nouveau Monde au rythme des différents styles musicaux des artistes qui seront à l’affiche.

Infos et réservations sur www.welovegreen.fr

Continue reading “Beautiful Monumental Installation for We Love Green Festival”

Adidas Shoes Made With Sea Trash

Adidas, en partenariat avec l’association Parley for the Oceans, ont imaginé un concept de chaussures à partir de déchets issus de l’océan. L’unique paire présentée a été conçue à partir d’un filet de pêche. Adidas, de par son innovation, montre que la mode peut aussi rimer avec préservation de l’environnement et des ressources marines.

Top 10 des moyens de préserver les ingénieurs allemands, une espèce en voie de disparition

une_ingenieur_allemandsource photo : AromAge

Un vent de panique souffle chez les militants écologistes : d’après une récente enquête de l’Institut de l’Économie allemande, l’ingénieur allemand serait une espèce en voie de disparition. Une triste nouvelle qui mobilise toute la classe politique et qui mérite également toute notre attention, car il n’est pas trop tard : nous pouvons encore sauver nos ingénieurs allemands ! Voici même quelques mesures d’urgence pour y arriver. L’heure est à la solidarité.

  1. Lancer une grande campagne de sensibilisation
    Chaque année c’est la même chose : au moment des vacances d’été, le taux d’abandon d’ingénieurs allemands explose. N’abandonnez pas vos petits compagnons. Pensez à tous ces moments de complicité que vous avez partagés autour d’une bonne bière. Et n’oubliez pas qu’abandonner son ingénieur allemand c’est le condamner à une mort certaine.
  2. Rebooster leur sexualité à coup de pornos
    À l’instar de son petit copain le panda, l’ingénieur allemand souffre de troubles de la libido. Troubles qui ont une incidence directe sur le taux de natalité de l’espèce. Pour lutter contre ce phénomène, rien de plus simple : enfermez deux spécimens de sexes opposés dans une pièce et montrez-leur l’un des films X spécial ingénieur allemand récemment commercialisé par WWF. Laissez-leur cinq à huit minutes et l’affaire est dans le sac.

    unnamedMontage photo : Topito/Lynn Betts

  3. Lutter contre le commerce illégal de Birkenstock
    L’ingénieur allemand est souvent chassé, torturé et dépecé pour ses sandales. N’achetez pas vos Birkenstock au marché noir, vous encouragez le braconnage.
  4. Rediffuser Inspecteur Derrick
    Les chiffres sont alarmants : depuis l’arrêt de la série mythique de Horst Tappert, le 16 novembre 1998, le taux de suicide de l’ingénieur allemand n’a cessé d’augmenter. Si nous ne faisons rien, ils ne seront bientôt plus. Il est grand temps que la ZDF prenne ses responsabilités.

Kill Starter : faites un don pour bousiller la planète

L’entreprise FoodFlix, spécialisée dans la manipulation génétique, a déposé un projet sur la plateforme de crowdfunding Kill Starter. Si les dons atteignent les 792 400 euros (actuellement financés à 15%), FoodFlix se lancera dans la production de poulets à 6 pattes pour optimiser l’élevage et la consommation de volailles.

Si vous y croyez, et que vous êtes prêts à soutenir financièrement un tel projet, on ne peut plus rien pour vous. Car évidemment, il s’agit d’un projet fictif ! Derrière cette opération choc et le site web Kill Starter monté de toutes pièces, on retrouve l’ONG de protection de l’environnement Greenpeace. Avec Kill Starter, parodie du célèbre site KickStarter, Greenpeace souhaite alerter les consommateurs sur des projets qui pourraient bien voir le jour et détruire l’environnement.

Bref, vous savez ce qu’il vous reste à faire : pour faire un don à Greenpeace, c’est par ici.
projets
Fondeur de banquise, arme de déforestation massive, chalut triple lame pour décupler le volume de la pêche : les projets font peur.

greenpeace
Pour faire un don à Greenpeace, cliquez sur l’image :

Continue reading “Kill Starter : faites un don pour bousiller la planète”

Magnifique session de wakeskating sur des rizières aux Philippines

wakeskate

Si on vous demandait de citer une seule marque profondément associée aux sports extrêmes, vous n’hésiteriez pas une seule seconde et balanceriez : Red Bull. Ça sonne comme une évidence : la marque autrichienne s’est complètement emparée de ce secteur pour habiller à ses couleurs les plus grands athlètes de la planète.

Brian Grubb et Dominik Preisner, les sportifs du jour, sont de grands spécialistes d’une discipline assez méconnue dans nos contrées : le wakeskate. Dérivé du wakeboard et du ski nautique, le wakeskating est assez similaire au skateboard mais se pratique sur l’eau, tracté par un câble. Pour rendre unique cette session, Red Bull a emmené les deux acolytes jusqu’aux Philippines, où ces wakeskaters de talent se sont éclatés sur des rizières d’une beauté rare.

C’est à Banaue que Grubb et Preisner ont pu laisser libre court à leur passion, assurant en outre que le respect de l’environnement était la priorité absolue dès le début du tournage. “Nous nous sommes assurés que les plantes et la vie sauvage ne soient à aucun moment dégradés ou abîmés” a déclaré l’équipe de tournage. Propre.

Une bien belle vidéo sur tous les plans, à découvrir ci-dessous :