Magnetic Portraits of Jean-Michel Basquiat in 1984

C’est en juin 1984 que le renommé photographe américain Richard Corman se rendit au 57 Great Jones Street à New York, studio de Jean-Michel Basquiat, afin de prendre l’artiste en photo. Envoûtants, sincères et minimalistes, ces portraits du défunt peintre devenu aujourd’hui une icône, font écho avec toute l’intensité de son oeuvre et de son destin.

«Mon instinct immédiat fut d’éloigner de lui toutes distractions, et de le placer devant un mince mur de papier gris uniforme. Je voulais voir derrière ses yeux et lui permettre de raconter la partie la plus importante de son histoire – l’esprit humain qui se trouve derrière l’art», explique le photographe sur le site de sa galerie.

Des clichés exceptionnels mettant en valeur le charisme si singulier du peintre qui, trente ans après sa mort, continue d’être admiré à travers le monde. 







Continue reading “Magnetic Portraits of Jean-Michel Basquiat in 1984”

Creative Event Paris On Air

À l’occasion du Air Max Day 2018, l’un des événements les plus attendus de l’année pour les amateurs de sneakers, la marque au swoosh a dévoilé son tout nouveau modèle, la Air Max 270. Cette année, Nike a décidé d’aller encore plus loin en organisant un événement unique « Nike On Air » pour imaginer la Air Max de demain, à l’image de sa ville. Après avoir traversé les villes de Shanghai, Londres, New York, Séoul et Tokyo, Nike On Air s’arrête à Paris.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

L’événement s’est tenu pendant trois jours à la Cité de la Mode et du Design. Fort d’une scénographie soignée, Nike On Air a fait voyager les visiteurs au rythme du design, des tendances et de la généalogie de la Air Max.

Un premier temps fort retrace l’histoire de la chaussure à travers une exposition originale. Sur fond de bulles d’air et de tuyaux apparents, les amateurs ont pu redécouvrir les modèles iconiques qui ont fait la légende de la marque.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

On se souvient des premières inspirations de la Air Max. Il y a plus de 30 ans, le designer Tinker Hatfield découvre le Centre George Pompidou, un bâtiment singulier qui montre à l’extérieur l’architecture intérieure habituellement cachée. Ce dernier s’en inspire, pour à son tour, révéler à l’extérieur ce qui se cache à l’intérieur : la bulle d’air. Tinker ouvre la structure de la chaussure et conçoit ce qui deviendra la ligne directrice de la Air Max 1.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

Second temps fort, les participants ont planché sur la Air Max de demain, en choisissant entre silhouettes, textures, matières, palettes de couleurs et finitions pour inventer le modèle de leur rêve. Au total près de 2400 personnes ont participé aux ateliers, en ayant la chance d’être accompagné par les designers Nike présents à l’événement.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

Selon Courtney Dailey, Senior Colors Designer : « la couleur est une arme, un vecteur d’histoire. Elle est au coeur de notre réflexion. Nous essayons toujours de proposer des produits innovants en analysant les nuances de couleurs avant tout. La chaussure que tu vas acheter est représentée d’abord par ses couleurs, ensuite tu construis ta tenue en fonction de cela. »

Pour Marie Odinot, Footwear Designer qui a travaillé sur la Air Max 270 : « La contrainte c’est d’abord de faire une chaussure confortable pour des personnes qui vont la porter toute la journée. Ensuite, le design doit mettre en valeur l’air bag, la chose la plus importante de la chaussure. Tu peux t’inspirer des anciens modèles mais toujours avec l’idée en tête que tu proposeras une chaussure très différente des autres modèles»

Trois modèles ont été sélectionnés et seront mis en ligne sur le Global Voting Hub. Tout le monde est invité à voter et les vainqueurs seront annoncés le 14 Mai.


© Sam Sarabandi

Les participants du Nike On Air ont pu terminer leur expérience sur un atelier de customisation de produits, qui propose de choisir quelques motifs parmi une palette, pour créer un vêtement Nike à son image et repartir avec. La tagline « de l’imagination à la réalité ».












Continue reading “Creative Event Paris On Air”

Colorful Minimalist Architecture Shots

L’architecture est un sujet fascinant pour de nombreux photographes. Leur objectif : capturer la géométrie urbaine sous les meilleurs angles pour offrir à la ville un tout autre visage. Les artistes parcourent les rues, le regard attentif à la recherche de ces détails qui donneront toute leur dimension à leurs clichés.

Une façade colorée, un immeuble à l’apparence futuriste, une architecture atypique sont ainsi magnifiés dans l’objectif de ces photographes. Leur oeil affûté perçoit chaque aspérité et détail. Le travail de l’angle entre ensuite en scène pour offrir un point de vue inédit. Avec l’aspect minimaliste de la photographie, le sujet est ainsi indépendant de l’espace qui l’entoure. Ces artistes de l’instant offrent une part de mystère et une histoire à imaginer pour les observateurs de ces clichés, où la ville se dévoile.

Sur sa plateforme Premium, Adobe Stock nous présente de magnifiques instantanés où l’architecture se révèle être un parfait sujet.

Photo by Yener Torun/Stocksy

Photo by Adrian Wilson

Photo by Vladi García/500px

Photo by Per Swantesson/Stocksy

Photo by Paperclip Images/Stocksy

Photo by Marko Milanovic/Stocksy

Photo by Yener Torun/Stocksy

Photo by Mellimage/Stocksy

Photo by James Tarry/Stocksy

Photo by Westend61

Continue reading “Colorful Minimalist Architecture Shots”

Il en fallait du courage…

A l’occasion du 70 ème anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie, très bel édito de Jean Marie Montali dans le Parisien d’aujourd’hui. Je vous laisse apprécier:

8 mai 45

8 mai 45 Montali

PS: J’aurais pu me contenter de relayer ce texte uniquement sur les réseaux sociaux mais je l’ai trouvé tellement bien écrit que j’ai préféré en garder une trace ici.

(Jean Marie Montali est directeur adjoint au journal Le Parisien.)

Continue reading “Il en fallait du courage…”