Vietnam’s Incredible Cultural Diversity

Avant de s’installer à Hot An en 2011, Réhahn a parcouru le Vietnam pendant 8 ans. Le photographe a une mission : rencontrer et photographier les 54 groupes ethniques enregistrés. Le résultat est ce qui constitue maintenant sa collection de portraits Precious Heritage, exposée dans son musée éponyme. Une façon, pour lui, de partager avec le public la connaissance de ces diverses ethnies à travers des portraits, des histoires, de la musique et des costumes traditionnels. Pour l’instant, Réhahn a répertorié 53 de ces 54 groupes ethniques, ainsi que de nombreux sous-groupes.

Ce projet a débuté en 2011 après un voyage dans le nord du Vietnam, où il a rencontré une communauté artisane incroyable: le Red Dao. Leurs textiles faits à la main l’ont incité à en apprendre davantage sur les autres types de costumes traditionnels portés dans ce pays. Le photographe a alors décidé de ne rencontrer que quelques tribus. Seulement, plus il découvrait, plus il voulait en découvrir. Une occasion parfaite, pour nous, de découvrir l’incroyable diversité culturelle présente au Vietnam.













(more…)

The Beauty of a Rainy Day in the Forest

La forêt est, en tout temps, un endroit agréable et paisible. Mais quand il pleut, elle se transforme d’une jolie façon, assez poétique. Les odeurs changent, ainsi que les couleurs et l’atmosphère prend une tournure tout à fait unique. Une réelle redécouverte appréciable du lieux. Cet environnement, Robert Mertl l’a capturé en images dans sa série au titre évocateur « A rainy day in the forest » (un jour pluvieux dans la forêt). « Steinwald est une chaîne de montagnes basses du Haut-Palatinat en Bavière. C’est très pittoresque », explique-t-il à propos du lieu. Pour lui, animaux et plantes rares n’ont pas toujours à être au premier plan « c’est aussi très excitant d’observer la nature de plus près et d’y découvrir des détails très intéressants ». Pour Robert, les jours pluvieux en forêt représentent aussi une occasion de méditer dans le silence.










(more…)

Impressive & Funny Street Art

Adele Renault est une artiste belge spécialisée dans la peinture réaliste, qu’il s’agisse de pigeons à grande échelle ou encore de personnes âgées. Ses oeuvres peuvent aussi bien être exécutées sur des petites toiles ou prendre la totalité de la surface d’un mur. Parcourant désormais le monde avec Niels Shoe Meulman, le duo dirige aussi la Unruly Gallery à Amsterdam, ville où ils sont basés. L’artiste a récemment réalisé une peinture murale à grande échelle dans le cadre d’un festival de street art organisé par St + Art India, à Delhi. L’échelle choisie permet d’admirer les détails qui n’auraient pu être visibles sur un plus petit format.










(more…)

The Block Tower By Toby Harriman

« Pendant des années, j’ai vu passer de superbes photos de ces tours d’habitation et je voulais les voir et les documenter par moi-même », révèle Toby Harriman. Le photographe américain s’est rendu à Hong Kong pendant quatre jours, à l’occasion d’un voyage en Asie et a décidé de réaliser une série photographique et vidéo unique, intitulée « The Block Tower ». Avec son drone et son appareil photo, l’artiste s’est posté sur plusieurs points de vues à différentes heures de la journée, afin de capturer différentes lumières qui se reflètent sur les bâtiments. « J’y suis allé dans le but de faire des vidéos abstraites et d’avoir un rendu artistique. Je voulais montrer ces buildings sous un autre angle ».

« Hong Kong est un monde totalement à part. C’est l’une des ville les plus densément peuplées au monde, avec une densité globale estimée à 6 300 personnes par kilomètre carré. Plus de sept millions de personnes vivent sur environ 1 108 km2. Tout est plus grand, plus dense et on avait l’impression que tout le monde vivait dans ce type de logements. C’est cool de voir qu’ils essaient d’incorporer de la couleur afin d’animer les quartiers. En tant qu’artiste, c’est difficile de regarder une telle ville et de ne pas être impressionné ».

Retrouvez ses travaux sur sa page Instagram : @tobyharriman

















(more…)

A Sensorial Travel in Hong Kong

Il y a cinq ans, Désiré van den Berg, photographe basée aux Pays-Bas, a déménagé à Hong Kong où elle est restée sept mois. «Je me souviens très bien de ce que j’ai ressenti quand je suis arrivée : il faisait chaud, humide et sombre et j’étais perdue. J’ai suivi les couleurs et les foules qui se balançaient le long des trottoirs comme des vagues dans des courants séparés, se gonflant et se contractant, interrompant parfois le courant en m’arrêtant et en levant les yeux », explique-t-elle. Lors de ce premier voyage, elle a à peine photographié la vie là-bas. Les innombrables photographies qu’elle a vues de l’endroit l’ont inspirée et lui ont rendu la tâche plus difficile. Cinq ans après, elle est repartie, direction la Chine.

Désiré van den Berg était de retour et avait l’impression que son avion l’avait ramenée dans le passé : « De fortes notes de baume du tigre, de porc braisé et de détergent m’ont accueillie lorsque je suis retournée là-bas. C’est incroyable ce que les odeurs peuvent faire au cerveau […] Les sons et les odeurs activaient les vieux sentiments et les émotions que j’avais oubliés. Amour et solitude. Perdu et vivant. Un élan d’excitation envoya de l’adrénaline dans mes membres et pendant des heures et des jours, sans arrêt et sans relâche, tout ce que je pouvais faire était de prendre des photos ».

























(more…)

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies