Category Archives: nouvelle

Raheem Sterling in the Latest Nike Campaign

En décembre, le footballeur et star du Manchester City Raheem Sterling est devenu le visage d’une nouvelle campagne Nike. L’image est inspirée d’une campagne des années 1980 et conserve un goût vintage pour consigner un message intemporel. “Speaking up doesn’t always make life easier. But easy never changed anything” (Ouvrir la voix ne rend pas notre vie plus simple. Mais la simplicité n’a jamais changé les choses) il y a écrit sur la photo.

La marque à la virgule a élu Sterling en égérie après la tempête médiatique provoquée par un post Instagram du sportif dans lequel il dénonçait la manière dont les médias britanniques le décrivaient, révolté par des insinuations racistes notamment survenues lors d’un match contre le Chelsea. Sobre et poétique, shootée en noir et blanc, la dernière campagne Nike remet le goût du sport simple et fédérateur au centre.




Objects Between Past and Present

Thomas Ollivier, alias Tom le french évoqué précédemment et à plusieurs reprises, est un créatif freelance travaillant à l’international depuis plus de dix ans. Actuellement basé à Londres, il a récemment sorti une série intitulée « Re:Birth », où il s’amuse à associer les nouvelles technologies à des objets d’antan, montrant ainsi ce que Facebook, Instagram ou encore Spotify auraient pu être dans un autre temps.
Le passé et le présent se matérialisent ainsi à travers des objets phares des années 80, créant une situation anachronique invraisemblable mais pleine de créativité!








An Installation Looking like a Mangrove Trees

Form of Water est la nouvelle installation de Mark Fornes du studio THEVERYMANY, installée sur le fleuve Hillsborough, à Tampa, Floride.
La structure est construite en aluminium coloré en vert imitant la forme de la mangrove, arbre typique de la région. La sculpture peut résister aux ouragans fréquents dans cette zone. Une oeuvre ludique qui transforme la perception de l’espace urbain.





Meeting with the Jewelry Designer Louise Damas

« Chaque femme est l’héroïne de sa propre histoire”.
Voici la phrase qui accompagne le travail de Louise Damas, créatrice de bijoux.

Depuis ses débuts, Louise s’inspire des grandes héroïnes de la littérature française pour créer et concevoir chacune de ses nouvelles collections. Ainsi, une quantité de femmes lumineuses, amoureuses, déterminées, séductrices ou déjantées entourent et inspirent Louise au quotidien : Emma, Ondine, Claire, Chloé… et dernièrement Henriette.

Dans sa boutique-atelier de la rue du Château d’Eau, l’Atelier Couronnes, Louise conçoit l’univers de ses collections. Entre un meuble chiné au hasard dans les rues de Paris et un objet déco coup de coeur, elle reçoit aussi les clients qui s’intéressent à son travail et à celui de ses collaboratrices.

Nous l’avons rencontrée à l’occasion d’un thé matinal chez elle, pour lui poser quelques questions. Louise portait des escarpins Minelli, imprimés croco.

Ta première création ?

Salammbô de Flaubert.
Pour cette première pièce je me suis inspirée de descriptions très concrètes et visuelles du roman de Flaubert. Dans ses pages, il décrit des rivières de pierres dans les cheveux de son héroïne, tout est parti de là !

Ton motif de bijou préféré ?
En ce moment je suis très fleurs mais j’adore les coquillages !

Ta couleur ?
Les tonalités automnales

Ta matière ?
Le métal

La création dont tu es la plus fière ?
Ma marque de bijoux

Ta tenue de tous les jours ?
Un jean et une chemise

Ta paire de chaussure fétiche ?
Les boots

Vers quoi cours-tu tous les jours ?
Vers le bonheur bien sûr !

Et l’étape d’après ?
En réalité j’envisage plus une continuité : entretenir ce que j’ai réussi à créer jusqu’à présent.


Dans son atelier, Louise portait des boots noires, signées Minelli.







Spontaneous Moments of Life in Spain

Le photographe montréalais Denis Wong a récemment publié une nouvelle série qui prend place une fois encore au coeur du quotidien et d’instants volés. Captés à Valence, Barcelone et dans la région de l’Andalousie, ces scènes de vies et ces jeux d’ombres et de lumière semblent à la fois si banals et intrigants. C’est avec une grande habileté que l’artiste joue entre les disciplines du photojournalisme et de la street photography artistique. Si sa profession de journaliste l’influence à ne jamais mettre en scène ses clichés et à témoigner de la réalité, il choisit toutefois avec poésie le moment et le détail précis qu’il immortalise en essayant de nous offrir une histoire à chaque photo.

«J’avais le souci de capter des images avec l’esthétisme qui m’est propre: des images polies, avec une forte signature graphique et une emphase sur la spontanéité du moment. À chaque fois que je pars en voyage, je le vois comme un terrain de jeu pour raffiner cette vision photo et je préfère m’éloigner des lieux plus convenus même s’ils sont souvent très beaux visuellement… Je les visite quand même, mais je ne ressens pas le besoin de les photographier ou j’essaye à tout le moins de les réinterpréter à ma façon», confie-t-il.

Pour découvrir davantage de son travail, rendez-vous sur son compte Instagram.













Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies