Category Archives: pays

A Sensorial Travel in Hong Kong

Il y a cinq ans, Désiré van den Berg, photographe basée aux Pays-Bas, a déménagé à Hong Kong où elle est restée sept mois. «Je me souviens très bien de ce que j’ai ressenti quand je suis arrivée : il faisait chaud, humide et sombre et j’étais perdue. J’ai suivi les couleurs et les foules qui se balançaient le long des trottoirs comme des vagues dans des courants séparés, se gonflant et se contractant, interrompant parfois le courant en m’arrêtant et en levant les yeux », explique-t-elle. Lors de ce premier voyage, elle a à peine photographié la vie là-bas. Les innombrables photographies qu’elle a vues de l’endroit l’ont inspirée et lui ont rendu la tâche plus difficile. Cinq ans après, elle est repartie, direction la Chine.

Désiré van den Berg était de retour et avait l’impression que son avion l’avait ramenée dans le passé : « De fortes notes de baume du tigre, de porc braisé et de détergent m’ont accueillie lorsque je suis retournée là-bas. C’est incroyable ce que les odeurs peuvent faire au cerveau […] Les sons et les odeurs activaient les vieux sentiments et les émotions que j’avais oubliés. Amour et solitude. Perdu et vivant. Un élan d’excitation envoya de l’adrénaline dans mes membres et pendant des heures et des jours, sans arrêt et sans relâche, tout ce que je pouvais faire était de prendre des photos ».
























Seeking the Charm of Hamburg’s Industrial Landscape

Maciej Leszczynski recherche le charme des paysages industriels de Hambourg, en Allemagne… un exploit difficile qu’il réussit sans effort. À travers une composition soignée et un encadrement intelligent, la série nous invite à voir au-delà des sombres caractéristiques industrielles des usines, des terminaux à conteneurs et des immeubles de bureaux et à apprécier leur beauté géométrique. Cette façon unique de voir le monde est en harmonie avec son esthétique et sa vision artistique. « La photographie est pour moi une façon individuelle de regarder le monde», dit-il. « La différence entre ce que l’on voit dans la réalité et ce que l’on peut voir dans une image est fascinante.» Plus de son travail ici et sur Instagram.













A Perfect Picture of the Milky Way

Le photographe Derek Sturman rêvait de photographier la Voie Lactée depuis 2016, l’année où il s’est rendu pour la première fois à Yosemite Park. En effet, il avait découvert que l’un des paysages qu’il avait pris en photo durant le jour, coïncidait parfaitement avec la trajectoire de la Voie Lactée entre Mai et Juin.

Le photographe savait que, selon son expérience de 2016 et après avoir photographié la galaxie des centaines de fois, que pour avoir une image parfaite de ce paysage nocturne il aura besoin de 5 photos verticales de 15mm. Grâce à l’application Photo Phill il a pu ainsi planifier un voyage au Yosemite Park en fonction de l’alignement parfait de la Voie Lactée. Après plusieurs jours, la panoramique a été donc prise aux alentours du Glacier Point, après avoir photographié le ciel pendant des heures. Le résultat est bluffant : un vrai chef-d’oeuvre de photographie nocturne.




The Beautiful Vibrant World of Rick Berkelmans

Art de rue, design de produits, dessin de presse ou encore visuels ludiques pour la publicité, les joyeuses et bigarrées illustrations de l’artiste néerlandais Rick Berkelmans alias Hedof se déploient à travers plusieurs supports et domaines. À la fois universels et enfantins, ses drôles de personnages se meuvent au sein de paysages parfois abstraits où les nuances se mélangent pour former des oeuvres pétillantes.

L’illustrateur a notamment collaboré pour des entreprises de renom telles que Nike, The New York Times, Nickelodeon, Ikea, Samsung, KLM Airlines, Nestle, Playstation, Snapchat, WeTransfer, Google, Greenpeace et Facebook. Si sa signature artistique est aujourd’hui reconnaissable, c’est en partie grâce à son imagination d’enfant qu’il cultive quotidiennement.

«En fait, je pense qu’en tant qu’enfants, nous sommes tous très créatifs, mais on nous apprend à ne pas l’être quand on vieillit. Dans mon cas, puisque j’étais toujours le gars qui jouait à l’extérieur, construisait des choses folles, jouait avec sa nourriture et, bien sûr, dessinait beaucoup, je savais que lorsque je grandirais, je voudrais être un dessinateur», confie-t-il.

«Aujourd’hui, avec presque dix ans d’expérience à mon actif, j’essaie de trouver l’inspiration dans tout ce qui m’entoure: chansons, films, livres étranges, citations dans le train, etc. Je fais une photo rapide avec mon téléphone pour que je m’en souvienne plus tard et j’écris quelques notes. De plus, j’essaie de dessiner des trucs amusants au moins 30 minutes par jour et de garder tous ces dessins bien rangés dans des dossiers. Lorsque je dois trouver des idées, je regarde mes dessins et mes mots et j’essaie de les combiner pour créer quelque chose de nouveau qui est excitant. Je veux juste continuer à créer, car cela me fait me sentir heureux et vivant»il nous explique.
























Romantic Landscapes in Perfect Embroideries

Vera Shimunia a commencé son travail de broderie en 2015. Dès le début, elle a perçu le potentiel romantique et onirique de cet art. Elle s’est alors consacrée à la représentation de paysages de rêve, allant de couchers de soleil à des arc-en-ciel ou encore des aurores aux nuances violettes. Pour cette talentueuse créatrice russe, la broderie est une technique à la fois méticuleuse à la fois intuitive qui donne plus d’émotion que la peinture dans son processus de composition.
Le travail de Shimunia est d’autant plus impressionnant qu’elle opère sur des surfaces se réduisant à la paume d’une main et qu’elle utilise une quantité de fils de couleurs variées à la précision étonnante.





Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies