Discover Wonderful Pictures of Alep

Nantaise de naissance, la photographe Barbara Viollet vit depuis six ans à Paris. Il y a dix ans, elle décide de se lancer dans la photographie, quelques mois après le décès brutal de son père, lui-même photographe passionné. « C’était un homme généreux et curieux. Il est mon inspiration. » C’est l’une de ses soeurs qui lui fera cadeau de l’appareil photo de son père, un Pentax numérique. Très symbolique, cet objet fut pour elle le moyen de matérialiser son extrême sensibilité et de figer des instants choisis : « Depuis ce jour, il est crucial de toujours avoir un appareil photo dans mon sac, car tout est sujet ».

Très au fait de l’actualité et passionnée d’Histoire, la photographe s’intéresse alors au conflit syrien, sujet omniprésent dans les médias et très complexe à comprendre. Néanmoins, la compréhension de celui-ci n’est pas sa motivation principale : « Fouler la terre syrienne, goûter à sa culture, apprendre sa langue, découvrir ses richesses était mon objectif. Mettre un visage sur la Syrie ». Elle contacte alors une association française afin d’apporter son aide dans les villes détruites : arrivée sur place, elle y découvre des villes meurtries par les combats qui ont fait rage.

C’est à Alep que la photographe choisit de poser son sac. Tout est à reconstruire : « Les bâtiments, les esprits et les coeurs ». Elle découvre Alep, ville martyre de la guerre en Syrie, joyau des pierres blanches, ville du savon, des pistaches et des feuilles de vignes, anéantie sous les bombes. La ville, en ruines, est certes amputée de ses murs, mais également de ses hommes et de son âme. Malgré ce désolant spectacle, l’odeur de falafels la conduit jusqu’à Marco, réputé comme étant le meilleur de la ville, apparaissant, au milieu des décombres, comme le symbole de l’espérance. « Je suis venue à la rencontre d’Alep. Je vous présente des hommes, des femmes et des enfants dans des rues qui les ont vu grandir : ils sont le souffle de l’avenir. »

Continue reading “Discover Wonderful Pictures of Alep”

Desolation, Truth and Hazy Atmosphere

Avec sa nouvelle série «Open Stage», le photographe américain Kyle Thompson nous immerge au sein d’un univers brumeux teinté de subtiles et poétiques nuances de lumière. Entre les blocs de béton et les structures urbaines, l’artiste s’est mis à la recherche des endroits de nature encore intacts.

«Lorsque j’ai commencé à me photographier dans ces espaces, j’ai réalisé à quel point ces images étaient fausses, nuance-t-il. J’ignorais les caractéristiques urbaines autour de moi afin de rendre ces scènes plus vides et silencieuses. Pour contrer cela, j’ai commencé à prendre des photos des alentours. Vous pouvez maintenant voir les bâtiments, les rues et les lignes électriques qui étaient cachées. Ainsi, la série se compose d’images qui vont par paires. Il y a les autoportraits, immergés dans ces environnements naturels restreints, et les photos du paysage autour qui montrent le réel contexte de ces scènes, et brisent l’illusion de la désolation.» L’artiste nous propose des œuvres saisissantes qui nous font réfléchir à la mince frontière entre mise en scène et réalité.





















Continue reading “Desolation, Truth and Hazy Atmosphere”

Albert Watson is Shooting the Next Pirelli Calendar

Le photographe Albert Watson a été choisi pour réaliser l’édition 2019 du fameux calendrier Pirelli, faisant suite à la série de Tim Walker autour d’Alice au pays des merveilles. Le travail de l’artiste écossais met habituellement en scène des icônes célèbres de la mode, de la musique ou encore du cinéma. Puissants, ses portraits soulignent les personnalités singulières des modèles avec l’utilisation d’une lumière évocatrice. La simplicité des photographies est radicale, façonnée avec intuition par l’éclairage d’Albert Watson. Découvrez davantage de son travail sur son Instagram.




Continue reading “Albert Watson is Shooting the Next Pirelli Calendar”

Visual Parallels Between a Dog and His Belongings

Les chiens, comme les humains, ont leurs propres personnalités et identités. Alicia Rius, une photographe passionnée d’animaux depuis longtemps, a décidé de créer A Dogs Life, une serie qui montrent des chiens et des objets qui définissent leur personnalité. En parlant avec les propriétaires de plusieurs chiens, Rius assortit les possessions du chien à leur style de vie. «Les objets qui vont avec chaque chien sont des exemples de ce que le chien EST vraiment. Photographier les affaires du chien m’a permis d’aller plus profondément dans sa vie, et a ouvert mes yeux dans son monde réel», dit-elle.

À coté de leurs jouets à mâcher, des ordures qu’ils mangeaient, leurs différents frisbees et médailles, leurs medicaments, leurs vêtements ou produits de beauté, nous avons un aperçu du monde fascinant de chaque chien.

CREW:
Photographer, Prop Buyer & Stylist: Alicia Rius
Prop Stylist Assistant: Emily Baker
Digital Technician & Lighting Assistant: Alex Kapustin
Animal Handler: Rachael Green (Hollywood Animals)
Studio: Rig Studio L.A


The Neurotic: Bear (English Bulldog, 4.5 years old)


The Senior: Magda (Cocker Spaniel Dachshund mix, 14 years old)


The Princess: Lola Rose (Maltese Shih Tzu mix, 1.3 years old)


The Best in Show: Zig (Afghan Hound, 3 years old)


The Fetcher: Knuckles (Australian Shepherd, 7 years old)


The Stray: Marmaduke (Shar Pei-Pitbull mix, 8 years old) – up for adoption!







Continue reading “Visual Parallels Between a Dog and His Belongings”

Lines, Forms and Surfaces of Milanese Architecture

Le photographe Sebastian Weiss nous fait découvrir l’architecture contemporaine de Milan dans sa série la plus récente, Monolicious. Pris en février 2018, Weiss capture la relation entre les lignes, les formes et les surfaces des structures de la ville. La série présente les contributions d’architectes comme Oscar Niemeyer, Grafton Architects, Mario Botta, Arata Isozaki, Herzog & de Meuron, Zaha Hadid, Canali Associate, Aldo Rossi et Boris Podrecca.

Weiss est passionné par la beauté des formes urbaines. Il a remporté plusieurs prix pour ses photographies d’architecture, et a travaillé avec des clients renommés comme Adobe, BMW, Cartier et Panasonic, entre autres. Visitez-le sur Instagram.


Torre Libeskind, CityLife
Architect: Studio Libeskind


Fondazione Feltrinelli
Architect: Herzog & de Meuron


Generali Tower
Architect: Zaha Hadid


Chiesa di Maria S.ma Immacolata di Longuelo
Architect: Pizzigoni Giuseppe


Centro pastorale Giovanni XIII
Architect: Botta Mario


Palazzo Mondadori
Architect: Oscar Niemeyer


Sheraton Hotel Malpensa Airport
Architects: King Roselli Architetti


M89 Hotel
Architects: Piuarch


Universita Luigi Bocconi
Architects: Grafton










Continue reading “Lines, Forms and Surfaces of Milanese Architecture”