Category Archives: sante

A « Winter in Yakistan » through Albert Law’s lense

Natif de Vancouver, Albert Law s’est rapidement rendu compte qu’il était fait pour la photographie alors qu’il a commencé sa carrière comme graphiste : « Je voulais changer les choses. La photographie a toujours été un passe-temps pour moi et j’ai décidé de le poursuivre à temps plein, ce qui me permettrait de sortir et de rencontrer des personnes intéressantes», lance-t-il. Parmi ces personnes, le photographe a travaillé avec les forces armées. Ce dernier documente des expériences vécues dans une approche photojournalistique, reflétant la réalité de ce qu’il vit. Dans sa série « Winter in Yakistan », il a capturé des moments au cours d’un exercice d’entraînement de trois jours avec un régiment d’artillerie canadien. Le rendu est puissant et rend compte, sans artifice, de la situation sur le terrain.

« Ces journées étaient longues et froides et nous n’avons pas beaucoup dormi. Ce sont des moments comme ça qui me rappellent d’être reconnaissant pour les choses simples que j’ai lorsque je rentre à la maison comme des douches chaudes, de la nourriture et un lit pour dormir »






Gigantic Project with NASA Blankets at Burning Man Festival

Alex Shtanuk, designer basé à Moscou, a lancé une campagne de crowdfunding sur le site Indiegogo, son projet étant d’installer une gigantesque couverture réfléchissante pour la prochaine édition du Burning Man Festival. Composée de 3350 couvertures de survie développées par la NASA et reliées entre elles sur 40 kilomètres grâce à du scotch renforcé, elle permettrait de réfléchir les rayons du soleil, créant en dessous un espace de fraîcheur de 10.000m2 pour les festivaliers, « où tout le monde pourrait se relaxer, faire une sieste ou danser ».

Titanesque, cette couverture changera constamment de silhouette grâce à la puissance du vent, prenant ainsi des formes surréalistes telles que « des vagues, des montagnes, ou des sculpture géantes et fantastiques ». Une reproduction à petite échelle a d’ailleurs été réalisée par l’artiste afin de tester son bon fonctionnement. Alors si vous souhaitez que cette oeuvre devienne réalité, vous savez ce qu’il vous reste à faire!









Desolation, Truth and Hazy Atmosphere

Avec sa nouvelle série «Open Stage», le photographe américain Kyle Thompson nous immerge au sein d’un univers brumeux teinté de subtiles et poétiques nuances de lumière. Entre les blocs de béton et les structures urbaines, l’artiste s’est mis à la recherche des endroits de nature encore intacts.

«Lorsque j’ai commencé à me photographier dans ces espaces, j’ai réalisé à quel point ces images étaient fausses, nuance-t-il. J’ignorais les caractéristiques urbaines autour de moi afin de rendre ces scènes plus vides et silencieuses. Pour contrer cela, j’ai commencé à prendre des photos des alentours. Vous pouvez maintenant voir les bâtiments, les rues et les lignes électriques qui étaient cachées. Ainsi, la série se compose d’images qui vont par paires. Il y a les autoportraits, immergés dans ces environnements naturels restreints, et les photos du paysage autour qui montrent le réel contexte de ces scènes, et brisent l’illusion de la désolation.» L’artiste nous propose des œuvres saisissantes qui nous font réfléchir à la mince frontière entre mise en scène et réalité.




















Coca Cola vs Coca Zero : test du sucre

Effrayée par la mort, elle a perdu la moitié de son poids. Et ça lui a sauvé la vie

Elle s’appelle Ana Sirbu. Et sa perte de poids faramineuse fait l’actu outre-manche. Cette habitante de York, chef dans un restaurant, voyait son état de santé se dégrader de jour en jour à cause d’une obésité de plus en plus dangereuse. Comme elle le confie, elle avait peur de mourir d’étouffement dans son sommeil. Une situation qui devenait invivable.

Elle prit donc une décision courageuse : perdre des kilos de manière drastique. Aujourd’hui Ana fait la moitié de son poids et elle a perdu près de 18 tailles de pantalon ! 

Ana avant :

anasirbu DailyMail

Ana après :

anapres DailyMail
Aujourd’hui Ana se sent plus forte que jamais. “J’avais l’impression d’être prisonnière de mon corps. Aujourd’hui, je me sens libre de tout faire, j’ai l’impression que le monde m’appartient.”
La jeune chef a depuis quitté son travail, et semble prête à raconter son histoire à toutes les femmes qui ont des problèmes de surpoids.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies