Magnetic Portraits of Jean-Michel Basquiat in 1984

C’est en juin 1984 que le renommé photographe américain Richard Corman se rendit au 57 Great Jones Street à New York, studio de Jean-Michel Basquiat, afin de prendre l’artiste en photo. Envoûtants, sincères et minimalistes, ces portraits du défunt peintre devenu aujourd’hui une icône, font écho avec toute l’intensité de son oeuvre et de son destin.

«Mon instinct immédiat fut d’éloigner de lui toutes distractions, et de le placer devant un mince mur de papier gris uniforme. Je voulais voir derrière ses yeux et lui permettre de raconter la partie la plus importante de son histoire – l’esprit humain qui se trouve derrière l’art», explique le photographe sur le site de sa galerie.

Des clichés exceptionnels mettant en valeur le charisme si singulier du peintre qui, trente ans après sa mort, continue d’être admiré à travers le monde. 







Continue reading “Magnetic Portraits of Jean-Michel Basquiat in 1984”

Visual Parallels Between a Dog and His Belongings

Les chiens, comme les humains, ont leurs propres personnalités et identités. Alicia Rius, une photographe passionnée d’animaux depuis longtemps, a décidé de créer A Dogs Life, une serie qui montrent des chiens et des objets qui définissent leur personnalité. En parlant avec les propriétaires de plusieurs chiens, Rius assortit les possessions du chien à leur style de vie. «Les objets qui vont avec chaque chien sont des exemples de ce que le chien EST vraiment. Photographier les affaires du chien m’a permis d’aller plus profondément dans sa vie, et a ouvert mes yeux dans son monde réel», dit-elle.

À coté de leurs jouets à mâcher, des ordures qu’ils mangeaient, leurs différents frisbees et médailles, leurs medicaments, leurs vêtements ou produits de beauté, nous avons un aperçu du monde fascinant de chaque chien.

CREW:
Photographer, Prop Buyer & Stylist: Alicia Rius
Prop Stylist Assistant: Emily Baker
Digital Technician & Lighting Assistant: Alex Kapustin
Animal Handler: Rachael Green (Hollywood Animals)
Studio: Rig Studio L.A


The Neurotic: Bear (English Bulldog, 4.5 years old)


The Senior: Magda (Cocker Spaniel Dachshund mix, 14 years old)


The Princess: Lola Rose (Maltese Shih Tzu mix, 1.3 years old)


The Best in Show: Zig (Afghan Hound, 3 years old)


The Fetcher: Knuckles (Australian Shepherd, 7 years old)


The Stray: Marmaduke (Shar Pei-Pitbull mix, 8 years old) – up for adoption!







Continue reading “Visual Parallels Between a Dog and His Belongings”

Beautiful Monumental Installation for We Love Green Festival

We Love Green marque, tous les ans le début de la saison des festivals estivaux. Cette année le programme sera de nouveau alléchant dans l’antre du Bois de Vincennes les 2 et 3 juin prochain. Des têtes d’affiches telles que Björk, Orelsan, Juliette Armanet, Jamie XX, Charlotte Gainsbourg, Beck, Angèle, Lomepal, Sampha, Ibeyi ou encore Nina Kravitz défileront sur les différentes scènes. Les concerts sont comme à chaque éditions complétés par des happenings et conférences.

Un autre élément majeur du festival réside dans la présentation d’une oeuvre artistique signature, spécialement conçue pour l’évènement, élue en avril dernier par un jury dont Fubiz faisait partie, entouré de Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo et parrain du jury, l’architecte Grégory Chapuisat, la designer Constance Guisset, l’artiste Jean-Marie Appriou et les scénographes Eléonore Doisy et Etienne Vilotte du studio Épatants.

La création Nouveau Monde imaginée par l’agence Stavy Architectes, a été choisie parmi plus de 200 candidatures pour être présentée durant cette huitième édition de We Love Green.
Stavy Architectes est une agence pluridisciplinaire, qui imagine des oeuvres et nourrissent l’imaginaire dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme ou encore de la scénographie. La thématique de l’écologie est au centre des préoccupations des créatifs. C’est le cas de l’oeuvre sélectionnée par le jury de We Love Green.

Le Nouveau Monde est une installation composée de 3500 écailles conçues à partir d’une résille élaborée à l’aide déchets plastiques prélevés dans la nature et les océans.
La forme de la création, qui rappelle celle d’un coquillage trouvé au fond de l’océan, incite à l’échange et aux rencontres. Six portails accueillent les visiteurs, qui peuvent ainsi se réunir au centre sous un dôme.

Une création, qui reste fidèle à la thématique de We Love Green : consommer durable dans un souci d’écologie et de préservation de l’environnement.

Rendez-vous les 2 et 3 juin prochain au Bois de Vincennes pour venir contempler ce magnifique Nouveau Monde au rythme des différents styles musicaux des artistes qui seront à l’affiche.

Infos et réservations sur www.welovegreen.fr

Continue reading “Beautiful Monumental Installation for We Love Green Festival”

When Reality Meet Fiction By Zulkarnain Ismail

Zulkarnain Ismail, basé en Malaisie, est un photographe qui mélange réalité et fiction. En utilisant photoshop, il retravaille ses clichés, pour leur donner un style onirique. Ainsi, on découvre une grande roue au-delà des nuages, des surfeurs qui se baignent avec des cygnes XXL, ou encore un plongeur en pleine ville. Le rendu est époustouflant. Son travail est à découvrir sur Instagram.







Continue reading “When Reality Meet Fiction By Zulkarnain Ismail”

Marre des défilés ? Enfin une méthode de mec (complètement improbable) pour bien s’habiller

Avant de commencer à s’intéresser à la mode, on pense tous généralement qu’il faut regarder beaucoup de défilés et acheter des vêtements très chers pour être bien habillé.
En tout cas, lire des mangas et des comics n’auraient pas apporté grand chose pour apprendre à mieux m’habiller, à part pour ressembler à ça :

mode-cosplay (2) cosplaysleepeatplay.tumblr.com

Mais il ne faut pas être réducteur, et aussi bien se rendre compte que certains personnages ont carrément la classe:

death-note http://www.jjdouga.com/

Il n’y avait donc plus qu’un pas à franchir pour qu’un illustrateur japonais, Yukinbo87, nous ponde une petite infographie pour nous apprendre facilement à bien s’habiller, avec quelques règles toutes simples (et qu’il a fallu traduire intégralement du japonais).

Vous ne serez jamais aussi stylés après avoir lu un manga.

Première leçon : connaître sa place

C’est vrai au Japon où le rang social est important,
mais c’est aussi vrai chez nous où il sera de mauvais goût d’avoir le SWAG de Jacques Chirac si c’est votre premier entretien pour un stage d’audit.
La plupart des différences sont bien expliquées ici: