Gigantic Inflatable Character by KAWS

Crédits photo : @NK7 – @cheukyh – @AllRightsReserved – @harimaolee

Le street-artiste américain KAWS a récemment réalisé une sculpture gonflable longue de trente sept mètres qui a été jetée au beau milieu du port de Victoria Harbour à Hong Kong. Il s’agit du projet le plus gigantesque jamais réalisé par l’artiste, qui a déjà utilisé à maintes reprises le personnage ici représenté. Inspiré par les tensions dans le monde, l’artiste a voulu représenter un personnage apaisé dans une position détendue afin d’inciter les gens à le reproduire, plutôt que de créer des conflits. Son personnage, allongé sur le dos, contemple le ciel : Un moment de détente et de plaisir que l’on devrait s’offrir plus régulièrement!








(more…)

Aerospace-Inspired Fuselage Wilderness Cabin

De l’extérieur, le Fuselage Wilderness Cabin semble avoir été larguée depuis l’espace. En forme de fuselage, cette minuscule cabine conçue par Tree Tents a un look futuriste aux intérieurs confortables. Equipée de lits superposés, d’un coin repas et d’une micro-poêle à bois, la cabine apparaît agréablement spacieuse, sans doute grâce à l’abondance de lumière naturelle et l’utilisation de bois de bouleau chaud pour égayer les intérieurs. Les Tree Tents ont utilisé des matériaux à la fois robustes et légers pour que la cabine puisse être montée sur des échasses, un geste respectueux de l’environnement qui mérite d’être félicité de notre part. Visitez Tree Tents pour plus d’informations sur l’acquisition de la vôtre.
Images via Tree Tents








(more…)

Into Teemu Jarvinen’s Cityscapes

« J’ai commencé à faire de la photo un peu par accident. J’ai acheté mon premier appareil photo pour documenter mes voyages, mais au fur et à mesure, j’avais envie d’en faire de plus en plus. Jusqu’à ce que ça devienne presque une obsession ! », révèle Teemu Jarvinen. Ce photographe Finlandais basé à Dubaï est un véritable autodidacte qui a tout appris avec des cours en ligne, des vidéos et « beaucoup de pratique ». Avec ces deux séries intitulées « Cityscapes » et « Storm », l’artiste réalise des images singulières des villes de Singapour et de Dubaï. « Je trouve mon inspiration dans des films comme Blade Runner 2049. Ce que j’aime dans mon travail, c’est relever le défi de faire des images aussi parfaites que possibles sans retouches ».

« J’ai toujours aimé la photographie urbaine. Ayant grandi dans un petit village Finlandais, je dois dire que les villes m’intéressent plus que la nature. La série « storm » a débuté par accident, alors que je tournais un timelapse à Singapour. Une tempête est arrivée en arrière-plan et c’est comme ça que j’ai commencé à chercher ces orages pour continuer la série ».

Retrouvez ses images sur sa page Instagram : @teemu.jpeg










(more…)

Painting of London Typical Buildings

L’artiste Andrew McIntoch propose une série de huit tableaux qui seront exposés à la Peckham’s bo.lee gallery en mars. Ces scènes de paysages urbains déserts rappellent les quartiers du Sud de Londres dont s’inspire l’artiste pour imaginer ses sujets. Chacun de ces immeubles semble vétuste et abandonné, certaines fenêtres sont masquées et les enseignes des boutiques sont défraîchies. L’artiste surréaliste transcende néanmoins ces façades en révélant chaque fois une pièce de l’immeuble. Vide mais colorée, on y trouve généralement un tableau d’art contemporain et un “meuble” – à y regarder de plus près, il s’agit d’instruments de torture médiévaux…

Tod and Feuer, 2019 © Andrew McIntosh

Seven Circles, 2019 © Andrew McIntosh

Lucifer, 2019 © Andrew McIntosh

Fury, 2019 © Andrew McIntosh

Fury, 2019 © Andrew McIntosh

Black Magic, 2019 © Andrew McIntosh






(more…)

A Short Movie About Loneliness

Kilian Vilim, le réalisateur de ce court-métrage animé, explique qu’il s’est inspiré de sa propre expérience de travail pour réaliser ce film. Dans un univers en noir et blanc, centré sur la cabine de l’ascenseur, on suit le lobby boy d’étage en étage tout au long d’une nuit de travail. Seul, il est invisible auprès des clients, et s’enfonce dans la détresse sans fond de ce travail, très aliénant. Le réalisateur explique que ces allers et venues de haut en bas sont des moments où l’on a beaucoup le temps de penser, de ressasser les hauts et les bas de sa propre vie. Le personnage principal se voit suivre une véritable descente aux enfers jusqu’à la crise de nerfs. L’esthétique est soignée, l’atmosphère pesante est simplement suggérée par des signes implicites, comme le passage d’un raie de lumière …









(more…)

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies