Tag Archives: illustration

Leib Chigrin’s Scratchboard Portraits

Leib Chigrin est un illustrateur ukrainien freelance spécialisé dans l’art de la cartogravure (scratchboard). Pour réaliser ses différentes œuvres il privilégie le stylo et l’encre. S’il réalise majoritairement des portraits, pour lesquels il est connu, l’artiste travaille également pour des marques et du packaging. On reconnaît facilement, sur ses illustrations, des figures connues telles que Freddy Mercury, David Bowie, Prince, James Dean ou encore Winston Churchill et Quentin Tarantino.










Leib Chigrin’s Scratchboard Portraits

Leib Chigrin est un illustrateur ukrainien freelance spécialisé dans l’art de la cartogravure (scratchboard). Pour réaliser ses différentes œuvres il privilégie le stylo et l’encre. S’il réalise majoritairement des portraits, pour lesquels il est connu, l’artiste travaille également pour des marques et du packaging. On reconnaît facilement, sur ses illustrations, des figures connues telles que Freddy Mercury, David Bowie, Prince, James Dean ou encore Winston Churchill et Quentin Tarantino.










The Beautiful Vibrant World of Rick Berkelmans

Art de rue, design de produits, dessin de presse ou encore visuels ludiques pour la publicité, les joyeuses et bigarrées illustrations de l’artiste néerlandais Rick Berkelmans alias Hedof se déploient à travers plusieurs supports et domaines. À la fois universels et enfantins, ses drôles de personnages se meuvent au sein de paysages parfois abstraits où les nuances se mélangent pour former des oeuvres pétillantes.

L’illustrateur a notamment collaboré pour des entreprises de renom telles que Nike, The New York Times, Nickelodeon, Ikea, Samsung, KLM Airlines, Nestle, Playstation, Snapchat, WeTransfer, Google, Greenpeace et Facebook. Si sa signature artistique est aujourd’hui reconnaissable, c’est en partie grâce à son imagination d’enfant qu’il cultive quotidiennement.

«En fait, je pense qu’en tant qu’enfants, nous sommes tous très créatifs, mais on nous apprend à ne pas l’être quand on vieillit. Dans mon cas, puisque j’étais toujours le gars qui jouait à l’extérieur, construisait des choses folles, jouait avec sa nourriture et, bien sûr, dessinait beaucoup, je savais que lorsque je grandirais, je voudrais être un dessinateur», confie-t-il.

«Aujourd’hui, avec presque dix ans d’expérience à mon actif, j’essaie de trouver l’inspiration dans tout ce qui m’entoure: chansons, films, livres étranges, citations dans le train, etc. Je fais une photo rapide avec mon téléphone pour que je m’en souvienne plus tard et j’écris quelques notes. De plus, j’essaie de dessiner des trucs amusants au moins 30 minutes par jour et de garder tous ces dessins bien rangés dans des dossiers. Lorsque je dois trouver des idées, je regarde mes dessins et mes mots et j’essaie de les combiner pour créer quelque chose de nouveau qui est excitant. Je veux juste continuer à créer, car cela me fait me sentir heureux et vivant»il nous explique.
























Gorgeous Summer Illustrations

Illustrateur et scénariste vivant à Barcelone, Oriol Vidal a travaillé avec de grandes maisons d’édition telles que Scholastic ou Harper Collins. Sa série d’illustrations « Summertime » est l’un de ses projets personnels, axé sur le thème de l’été, de la chaleur, du soleil. Une célébration de cette période de relaxation, où l’on troque son costard-cravate pour un short et des paires de tongs, mais également propice au voyage, au rêve, à l’amusement.

Ses dessins, riches en couleur, nous présentent diverses activités souvent pratiquées durant l’été : La lecture sur la plage, la piscine, ou encore des balades champêtres. La finesse de ses traits ainsi que le nombre de détails et la texture utilisée dans ses illustrations nous immergent dans l’insouciance et le plaisir que procurent cette période charnière, qui mériterait sans aucun doute de durer toute l’année.







Marre des défilés ? Enfin une méthode de mec (complètement improbable) pour bien s’habiller

Avant de commencer à s’intéresser à la mode, on pense tous généralement qu’il faut regarder beaucoup de défilés et acheter des vêtements très chers pour être bien habillé.
En tout cas, lire des mangas et des comics n’auraient pas apporté grand chose pour apprendre à mieux m’habiller, à part pour ressembler à ça :

mode-cosplay (2) cosplaysleepeatplay.tumblr.com

Mais il ne faut pas être réducteur, et aussi bien se rendre compte que certains personnages ont carrément la classe:

death-note http://www.jjdouga.com/

Il n’y avait donc plus qu’un pas à franchir pour qu’un illustrateur japonais, Yukinbo87, nous ponde une petite infographie pour nous apprendre facilement à bien s’habiller, avec quelques règles toutes simples (et qu’il a fallu traduire intégralement du japonais).

Vous ne serez jamais aussi stylés après avoir lu un manga.

Première leçon : connaître sa place

C’est vrai au Japon où le rang social est important,
mais c’est aussi vrai chez nous où il sera de mauvais goût d’avoir le SWAG de Jacques Chirac si c’est votre premier entretien pour un stage d’audit.
La plupart des différences sont bien expliquées ici:

bien-shabiller-age http://jamais