Meeting with the Jewelry Designer Louise Damas

« Chaque femme est l’héroïne de sa propre histoire”.
Voici la phrase qui accompagne le travail de Louise Damas, créatrice de bijoux.

Depuis ses débuts, Louise s’inspire des grandes héroïnes de la littérature française pour créer et concevoir chacune de ses nouvelles collections. Ainsi, une quantité de femmes lumineuses, amoureuses, déterminées, séductrices ou déjantées entourent et inspirent Louise au quotidien : Emma, Ondine, Claire, Chloé… et dernièrement Henriette.

Dans sa boutique-atelier de la rue du Château d’Eau, l’Atelier Couronnes, Louise conçoit l’univers de ses collections. Entre un meuble chiné au hasard dans les rues de Paris et un objet déco coup de coeur, elle reçoit aussi les clients qui s’intéressent à son travail et à celui de ses collaboratrices.

Nous l’avons rencontrée à l’occasion d’un thé matinal chez elle, pour lui poser quelques questions. Louise portait des escarpins Minelli, imprimés croco.

Ta première création ?

Salammbô de Flaubert.
Pour cette première pièce je me suis inspirée de descriptions très concrètes et visuelles du roman de Flaubert. Dans ses pages, il décrit des rivières de pierres dans les cheveux de son héroïne, tout est parti de là !

Ton motif de bijou préféré ?
En ce moment je suis très fleurs mais j’adore les coquillages !

Ta couleur ?
Les tonalités automnales

Ta matière ?
Le métal

La création dont tu es la plus fière ?
Ma marque de bijoux

Ta tenue de tous les jours ?
Un jean et une chemise

Ta paire de chaussure fétiche ?
Les boots

Vers quoi cours-tu tous les jours ?
Vers le bonheur bien sûr !

Et l’étape d’après ?
En réalité j’envisage plus une continuité : entretenir ce que j’ai réussi à créer jusqu’à présent.


Dans son atelier, Louise portait des boots noires, signées Minelli.








(more…)

Fubiz Talks 2018 – Meet Mathias Kiss

Organisés conjointement par Fubiz et l’agence TETRO, les Fubiz Talks vous donnent rendez-vous pour une troisième édition le 4 octobre prochain dans l’écrin de la Salle Pleyel. De nombreux talents, qui font le paysage créatif actuel, viendront révéler leurs inspirations et les processus créatifs qui les guident au quotidien. Parmi eux, l’artiste français Mathias Kiss.


« Golden Snake », © David Zagdoun

Après avoir fait ses premières armes chez les Compagnons, cet artiste a acquis une solide expertise en restauration de monuments historiques et une maîtrise des différents styles architecturaux. Mathias Kiss explore la totalité des champs des possibles en matière de création artistique.


« Radiant Room » pour Boucheron, ©Boucheron

Sa réflexion s’oriente autour de la déconstruction de l’architecture classique en menant des travaux qui mélangent différentes disciplines comme la peinture et la sculpture, pour créer des installations in situ uniques. Les éléments qui composent ses œuvres sont toujours détournés de leur fonction première pour créer des expériences singulières.


« Kiss Room », © Alexandre Gurkinger

Vous pourrez entrer dans l’univers unique de Mathias Kiss le 4 octobre prochain à la Salle Pleyel. Il est dores et déjà possible de vous munir de vos billets sur les billetteries de la Salle Pleyel, de la Fnac et Digitick.


« Banquise », © Alexandre Guirkinger






(more…)

Creative Event Paris On Air

À l’occasion du Air Max Day 2018, l’un des événements les plus attendus de l’année pour les amateurs de sneakers, la marque au swoosh a dévoilé son tout nouveau modèle, la Air Max 270. Cette année, Nike a décidé d’aller encore plus loin en organisant un événement unique « Nike On Air » pour imaginer la Air Max de demain, à l’image de sa ville. Après avoir traversé les villes de Shanghai, Londres, New York, Séoul et Tokyo, Nike On Air s’arrête à Paris.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

L’événement s’est tenu pendant trois jours à la Cité de la Mode et du Design. Fort d’une scénographie soignée, Nike On Air a fait voyager les visiteurs au rythme du design, des tendances et de la généalogie de la Air Max.

Un premier temps fort retrace l’histoire de la chaussure à travers une exposition originale. Sur fond de bulles d’air et de tuyaux apparents, les amateurs ont pu redécouvrir les modèles iconiques qui ont fait la légende de la marque.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

On se souvient des premières inspirations de la Air Max. Il y a plus de 30 ans, le designer Tinker Hatfield découvre le Centre George Pompidou, un bâtiment singulier qui montre à l’extérieur l’architecture intérieure habituellement cachée. Ce dernier s’en inspire, pour à son tour, révéler à l’extérieur ce qui se cache à l’intérieur : la bulle d’air. Tinker ouvre la structure de la chaussure et conçoit ce qui deviendra la ligne directrice de la Air Max 1.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

Second temps fort, les participants ont planché sur la Air Max de demain, en choisissant entre silhouettes, textures, matières, palettes de couleurs et finitions pour inventer le modèle de leur rêve. Au total près de 2400 personnes ont participé aux ateliers, en ayant la chance d’être accompagné par les designers Nike présents à l’événement.


© Sam Sarabandi


© Sam Sarabandi

Selon Courtney Dailey, Senior Colors Designer : « la couleur est une arme, un vecteur d’histoire. Elle est au coeur de notre réflexion. Nous essayons toujours de proposer des produits innovants en analysant les nuances de couleurs avant tout. La chaussure que tu vas acheter est représentée d’abord par ses couleurs, ensuite tu construis ta tenue en fonction de cela. »

Pour Marie Odinot, Footwear Designer qui a travaillé sur la Air Max 270 : « La contrainte c’est d’abord de faire une chaussure confortable pour des personnes qui vont la porter toute la journée. Ensuite, le design doit mettre en valeur l’air bag, la chose la plus importante de la chaussure. Tu peux t’inspirer des anciens modèles mais toujours avec l’idée en tête que tu proposeras une chaussure très différente des autres modèles»

Trois modèles ont été sélectionnés et seront mis en ligne sur le Global Voting Hub. Tout le monde est invité à voter et les vainqueurs seront annoncés le 14 Mai.


© Sam Sarabandi

Les participants du Nike On Air ont pu terminer leur expérience sur un atelier de customisation de produits, qui propose de choisir quelques motifs parmi une palette, pour créer un vêtement Nike à son image et repartir avec. La tagline « de l’imagination à la réalité ».












(more…)

Adidas Shoes Made With Sea Trash

Adidas, en partenariat avec l’association Parley for the Oceans, ont imaginé un concept de chaussures à partir de déchets issus de l’océan. L’unique paire présentée a été conçue à partir d’un filet de pêche. Adidas, de par son innovation, montre que la mode peut aussi rimer avec préservation de l’environnement et des ressources marines.

The Beatles Yellow Submarine par Vans : hommage aux 4 garçons dans le vent

En février 1964, les Beatles faisaient leur première apparition à la télévision américaine. 50 ans plus tard, Vans rend hommage aux « scarabées » et accessoirement le groupe pop le plus connu au monde, avec une série limitée consacrée au célèbre sous-marin jaune.

vans-beatles

beatlesshoes-600-1390484204

Au programme une collection déclinée en 4 modèles de tennis haute en couleurs à la sauce psyché des sixties. Et des prix qui rasent… les profondeurs de l’océan (de 48€ à 55€) ! Disponible à partir du 17 Mars ICI.

(more…)

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies