Actu Dégénérappeur : Soprano séquestre Carla Bruni dans un parking

Il s’appelle le Dégénérappeur et il promet de “foutre tes potes dans la merde“. En premier lieu, vous devez choisir le nom d’un rappeur parmi une liste d’une quarantaine d’artistes. Ensuite, vous inscrivez le nom du pote à qui vous souhaitez tout le malheur du monde. Enfin, pour donner un peu de crédit, il faut envoyer une photo de ce dernier.

Après avoir cliqué sur “BOOM”, un scandale est généré. Les magazines people les plus connus sont cités et votre pote se retrouve embarqué dans une affaire qu’il pensait probablement pouvoir enterrer ! De fait, se retrouver impliqué dans des conflits avec des rappeurs comme Booba ou Rohff, ça crée la polémique !

L’outil élaboré par Le crew des Haterz est magique et mérite toute notre attention. Pour l’utiliser : rendez-vous sur leur site.

Des résultats aléatoires du Dégénérappeur

haterz

degenerappeur

haterz2

merci: minutebuzz

Les effets spéciaux doivent tout au fond vert : la preuve en images

Le fond vert (ou bleu) : un délice pour les spécialistes des effets spéciaux à Hollywood. Il permet aux réalisateurs de bénéficier d’une souplesse quasi sans limite. Ajouter des scènes de guerres, des décors surréalistes est un véritable jeu d’enfant avec la technique de l’incrustation.

Le cinéma contemporain et plus particulièrement le genre d’action est très familier avec ce phénomène. Comme en témoignent ces sept images ”avant / après” qui en disent long sur la liberté d’action post-incrustation. Parmi ces dernières, on retrouve une série amatrice de l’astuce : The Walking Dead.

L’utilité des effets spéciaux 

autoroute2

autoroute

bateau

bateau2

villa

villa2

foot

foot2

bar

bar2

journaliste2

journaliste

armee

armée2

merci: minutebuzz

Des immeubles miniatures envahissent le centre ville de Berlin

Evol est un artiste allemand vivant actuellement à Berlin. Né à Heilbronn (Allemagne), ce dernier a étudié à l’Académie des Arts en Finlande avant d’obtenir son master en design à l’université HFG Schwäbisch Gmünd. Evol a, depuis, exposé dans de nombreuses villes en Belgique, Chine et Allemagne.

Sa dernière exposition est composée d’immeubles miniatures disposés un peu partout dans le centre des villes où il expose. Ces mini-immeubles sont en réalité des blocs de béton, qu’Evol prend plaisir à customiser :

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-14

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-17

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-24

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-6

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-15

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-7

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-5

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-12

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-10

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-9

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-1

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-2

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-3

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-20

street-art-apartment-building-stencils-by-evol-25

merci: minutebuzz

Avec Cultcut, les GIFs prennent enfin la parole

Cultcut se décrit de manière simple : “On a lancé ce projet avec un objectif clair : créer et développer un nouveau moyen de communication basé sur la citation de films connus du plus grand nombre et valoriser un patrimoine culturel sorti des cycles de financements du cinéma.”.

Cultcut est une sorte de banque de données de GIF en vidéo tirés de films connus, que l’on appelle “Cut” : une mini-séquence vidéo de moins de 14 secondes. Le site propose déjà un large catalogue de “cuts” mais libre à vous de venir uploader les vôtres.

Ce site va faire le bonheur des petits comiques en open-space :

Facewash, l’appli qui nettoie votre profil Facebook

L’application Facewash serait-elle une petite révolution dans l’univers des réseaux sociaux ? 20 000 personnes le pensent déjà. Développée par trois étudiants de l’Université du Kent (USA), Facewash propose de rechercher tous les statuts, photos, posts et likes qui pourraient être préjudiciables pour l’utilisateur vis-à-vis de son employeur – ou futur employeur et proposer leur suppression immédiate.

Le service, accessible à cette adresse, se présente sous la forme d’une application Facebook :

gotoapp

Une fois que vous avez autorisé l’application à accéder à vos données personnelles, cette dernière va “scanner” tous les mots-clés susceptibles d’être compromettants (que vous avez au préalable indiqués, tels que “ivre”, “soirée” ou encore “sexe”) et proposer la suppression du contenu. Depuis le lancement dimanche 21 janvier, Facewash a engrangé plus de 20 000 utilisateurs sur son service. Un outil qui pourrait bien faire la différence pour votre prochain entretien d’embauche…

merci: minutebuzz